S’indigner ou mourir (Vivement la peste)

La dernière fois que j’ai présenté un texte au Cabaret, j’ai mentionné le fait que je trouvais que l’Humanité était due pour une bonne peste. Élaborons un peu à ce sujet…

Quelqu’un de beaucoup plus sage qu’il ne paraît, disait un jour ceci : « Vous êtes pas écoeurés de mourir, bande de caves?! ».

Eh bien non. L’humain est probablement quelqu’un de fondamentalement masochiste. M’enfin, jusqu’à temps qu’il trouve son bas-fond. Non mais on n’est pas caves, rien qu’un peu, d’agir seulement en cas d’urgence pour changer drastiquement nos vies, alors qu’on pourrait comprendre dès le départ et agir plutôt en termes de prévention? Y’a une couple de procrastinateurs sur la planète, on dirait.

Les Conservateurs ont été au pouvoir pendant 10 ans, et il est probable qu’ils gouvernent encore pour un autre esti de 4 ans.

La planète se meure. Les calottes glaciaires sont en train de fondre. Et les ours polaires boivent du coca-cola!!!

Stephen Harper reste de glace face au réchauffement climatique. On dirait qu’il est le seul qui ne fondera pas sous la pression populaire. Pis ses cheveux sont aussi campés que ses positions.

C’est peut-être un robot, au fond.

Alors que la Grèce est le théâtre de toutes les atrocités possibles provenant du néolibéralisme, les actionnaires de Wall Street viennent de gagner l’équivalent de tout mon salaire annuel depuis que j’ai commencé la lecture de ce texte.

Et j’ai précisé le mot « théâtre » parce qu’on utilise les habitants de la Grèce comme si on jouait à un jeu. On les regarde à la télé, tel un amateur de hockey écoute sa messe. Pis personne ne fout rien.

J’ai aussi utilisé le mot « atrocités » parce que ce que les Grecs vivent présentement est invivable, justement. Y’a eu une augmentation des taux de suicides de 35% en moins de deux ans. Et nous, on est là, dans notre salon, à manger des ailes de poulet!

Pendant que les autochtones tâchent de peine et de misère de nous apprendre à respecter la Terre comme si elle était notre mère (parce que c’est ce qu’elle est, juste vous le rappeler), les minorités, toutes les minorités, tentent de défendre leurs droits mais ils se font réprimer de toutes les façons les plus violentes les unes que les autres.

Criss! Y’a des gens qui se font puncher dans face avec un gun, une matraque, du gaz lacrymogène, des bombes assourdissantes… pis bref, je n’aurai jamais assez de milles mots pour toute élaborer leurs armes! Alors que dans l’autre coin du ring, le manifestant garoche des fleurs, de l’amour pis une volonté de changement. Pis quand yé ben ben fâché, le manifestant garoche des roches et ça vire en émeute.

« Ouin mais tsé, t’avais juste à donner ton itinéraire… »

Y’a des gens qui meurent dans les autres pays en voulant simplement défendre leurs droits. Pis c’est pas parce qu’ici, on vit sur le continent américain du Mirage (excellent film d’ailleurs) qu’on est à l’abri de ça.

Des militants québécois, montréalais, ont déjà perdus des membres en allant marcher dans les rues qu’on utilise chaque jour pour aller faire nos jobs. Pis y’a des membres qui continuent de se perdre par peur de la répression policière.

L’argent contrôle le gouvernement. Le gouvernement contrôle la police. Pis la police fesse sur le tas.

Pis après elle sort un livre écrit aussi bien qu’elle parle dans le but de simplement répéter que la loi c’est la loi pis qu’ils sont pas payés pour réfléchir…

L’argent contrôle aussi les armes, pis les pauvres, ben y’en ont pas d’argent.

La seule arme que les minorités ont, c’est d’arrêter de tout croire quand on leur dit qu’ils sont des minorités, pour qu’ils commencent à penser en termes de majorité. Parce que c’est tout simplement pas vrai qu’ils sont des minorités, alors que 80% de la richesse monétaire se retrouve dans les mains du 1% de la planète.

Si toutes les minorités de la planète se mettent ensembles contre les dirigeants de ce monde (qui se retrouvent à être en fait, l’argent et la cupidité humaine), ben ils ont certainement assez de poids pour balancer à la poubelle ce système néolibéral qui sert les riches et les banquiers, mais pas la collectivité.

Fack, en attendant que l’humain finisse par trouver son bas-fond, nous on va rester sur notre sofa à manger de la viande, à se servir dans le pain et les jeux, pis à se faire enculer par des phallus bitu-minables, les culottes baissées et la gorge déployée. Pis peut-être qu’en attendant, la vie sur Terre va finir par nous tuer.

Parce que l’humanité est due pour une bonne peste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s