Pour vivre heureux, il faut vivre différemment.

Bon nombres d’articles de psycho-pop (voire de pop tout court) existent pour définir le secret du bonheur. C’est effectivement la question la plus souvent posée de nos jours. Ça pis le coût d’un rajeunissement au botox… But whatev’.

Chaque humain se pose cette question un jour ou l’autre dans sa vie. Il est impossible, en fait, de bien vivre sans se poser cette question. On ne naît pas avec le bonheur sous la dent tous les jours. Il faut aller le chercher, voire se le fabriquer, soi-même. À moins d’avoir une raquette de tennis à la place du cerveau, (ce qui est le cas pour quand même pas mal d’entres nous, on va se le dire), le bonheur n’arrivera pas de lui-même. Le bonheur arrive quand on fait des erreurs et vit des expériences traumatisantes, mais qu’on puisse se relever de ces événements perturbants.

 Ici, j’aimerais faire une ode à la philosophie. Celle qui m’a permis de détruire des pensées pré-conçues que notre société nous donne dès la naissance, sur notre façon idéale de voir les choses, sur les valeurs internes que chacun devrait contenir, sur nos attentes irréalistes et illogiques une fois ramenées dans la réalité et plusieurs autres. J’en finirais pu de finir de détruire tout cela si la philosophie n’existait pas.

 C’est la philosophie qui me brassait les épaules chaque fois que je m’effondrais, c’est elle qui me questionnait sur ce qui était réellement important, au fond de moi. Est-ce que l’important c’est réellement de jamais faire d’erreurs et d’upgrader constamment sans efforts, ou bien plutôt de partir d’assez bas pour faire des plus gros jumps dans la vie? Je l’ai jamais essayé, mais on dit que « À vaincre sans périls, on triomphe sans gloire ».

 J’ai jamais voulu avoir une vie plate. Pourquoi m’en créerais-je une, alors?

Et d’ailleurs, c’est quoi l’intérêt qu’ont mes amis facebook de se marier et d’avoir des enfants si jeunes? Est-ce qu’ils l’ont vus la statistique disant que 50% des mariages finissaient en divorce? J’dis ça de même, mais ça coûte moins cher se séparer dans le silence…

 Pis ça c’est sans compter le nombre de familles monoparentales qui poussent à la dizaine, en étant aussi contagieuses qu’une gastro, en pensant que de faire un enfant va faire en sorte que ton couple va régler tous ses problèmes, comme dans un conte de fées. Ben non, fille… La vie c’est bien plus complexe qu’une boîte de chocolats.

 Mais comme ferait une prostituée sur ses heures de travail, disons que je m’écarte.

 La philosophie questionne constamment les idées pré-conçues, et va vérifier les arguments de chacun des partis, pour aller chercher les lacunes dans la logique de chacun. Je pense qu’il est fondamental pour chaque humain sur cette planète de se questionner sur ses valeurs internes, et se demander si elles ont réellement leur place en société.

 Tu penses que toutes les personnes infidèles sont des gens sans âme qui méritent la peine de mort? Questionnes-toi.

 Tu penses que l’amour est plus fort que tout et peut régler tous les problèmes ? Questionnes-toi.

 Tu penses que d’être prêt à faire n’importe quelle job juste pour le salaire, c’est pas de l’esclavagisme? Questionnes-toi.

 Tu penses que les réfugiés syriens sont tous des terroristes armés prêt à se faire exploser parce qu’ « Allah est grand » ? Questionnes-toi très sérieusement. Pis arrêtes d’écouter TVA.

 La vie, c’est au moins un million de nuances de Grey. Le secret du bonheur, c’est la flexibilité de penser à ce qui est réellement important, dans le moment présent. Pis de se dire qu’on doesn’t give a fuck, yolooooo. Honnêtement, y’a jamais grand-chose de grave, de toute façon.

 Mais c’est sûr que si on a une raquette de tennis à la place du cerveau, ça se peut qu’on passe au travers de pas mal d’affaires. (Je suis drôle).

 Penses à ça, cher ami. xx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s